Cécile Orsoni art-thérapeute

Séances d’art-thérapie à Versailles

Prendre rendez-vous

06 78 73 94 48

Burn-out

On peut traduire le mot burnout par : « brûler à l’extérieur ». Aujourd’hui beaucoup de personnes sont en burn-out notamment dans le cadre du travail qui est souvent un cadre maltraitant où chacun perd le sens du travail. Il s’agit d’une surchauffe psychique et physique, une grande fatigue du corps et de l’esprit qui fait que vous craquez, Vous ne vous contrôlez plus. Dans un deuxième temps vous avez l’impression d’être brûlé de l’intérieur et vidé de votre énergie. Vous n’avez plus envie de rien faire et vous sombrez dans la dépression.Si vous souffrez de burn-out, la psychothérapie par l’ art-thérapie et la psychanalyse que je propose peut vous aider.

Vous souffrez de burn-out: en quoi une psychothérapie peut vous aider ?

Par la psychanalyse vous pourrez comprendre quels sont les facteurs de votre histoire personnelle qui vous poussent à vous mettre dans des situations de burn-out, c’est-à-dire à ne pas tenir compte de vos limites physiques et psychologiques. Les personnes qui sont susceptibles d’être en burn – out sont des personnes très perfectionnistes. Ces personnes ont besoin de la reconnaissance des autres quitte à accepter la maltraitance jusqu’au moment où ils craquent. Vous pourrez comprendre pourquoi vous avez tellement le désir de plaire quitte à y perdre votre santé. Par exemple, avez-vous eu un père ou une mère maltraitant qui vous en demandait toujours plus, sans jamais vous donner aucune reconnaissance ? Vous apprendrez à identifier les personnes qui sont susceptibles de vous maltraiter que ce soit dans le cadre du travail ou dans le cadre de la vie privée. Les personnes en burn-out sont souvent la proie des pervers narcissiques.

Vous apprendrez à vous méfier de ces personnes et à ne plus répéter des situations de souffrance qui vous mènent au burnout. Vous apprendrez aussi à identifier et à vous méfier des systèmes d’organisation maltraitants qu’on retrouve aujourd’hui partout dans le monde du travail ou le facteur humain ne compte pas on vous demande juste de faire du chiffre. Sans faire de psychothérapie vous risquez de répéter ce comportement ou vous ne prenez pas soin de vous jusqu’à vous mettre en danger. Certains burn-outs peuvent aboutir au suicide comme nous l’ont montré beaucoup d’exemples récents dans le cadre de l’école et de l’hôpital.

Comment savoir si je suis en burn-out ?

Le burnout est l’effet du surmenage. Il peut arriver au travail aussi bien que dans le cadre familial et amical. Vous en faites toujours plus sans prendre vraiment conscience de vos limites mais une grande fatigue s’installe peu à peu que vous êtes obligé de constater. Arrive le moment où vous n’arrivez plus à vous maîtriser, vous ne supportez plus rien. Bref, vous êtes à bout. Vous attendez que votre corps vous rappelle à l’ordre. Mais il ne faut pas attendre d’arriver à vos limites car vous pouvez alors subir une grave dépression et avoir des idées suicidaires. Pour ne pas sombrer dans la dépression et la maladie, l’arrêt de travail prolongé vous devez écouter les signes psycho corporels du burnout : la fatigue, peu à peu la perte d’intérêt pour ce que vous faites, la perte de sens, le stress, des colères incontrôlées, de l’angoisse, des insomnies, la perte d’appétit, le sentiment de ne plus arriver à rien.

Comment se déroule la psychothérapie ?

C’est par la psychanalyse, l’art thérapie, et la thérapie psycho corporelle que je pourrais vous aider. La psychanalyse vous permettra de comprendre ce qui dans votre vécu vous pousse à être en situation de burnout. L’art thérapie vous permettra de reprendre goût à la vie en vous recentrant sur vous-même. Vous pourrez faire de la peinture du modelage sans souci du résultat attendu et sans contrainte de temps. Prendre conscience que votre créativité a de la valeur en elle-même. Vous prendrez conscience que la lenteur a de la valeur, que le temps ce n’est pas de l’argent mais de l’épanouissement à votre rythme. Par la thérapie psycho- corporelle ( sophrologie, mouvement, hypnose, relaxation) vous pourrez entrer dans un état de lâcher prise ou vous apprenez à ne plus tout maîtriser. Les séances ont lieu 2 heures par semaine. Mes références : Christophe Dejours, Souffrance en France, Vincent De Gaulejac et Fabienne Hannique, Le Capitalisme Paradoxant, un Système qui Rend Fou Rolant Gori, la Fabrique des Imposteurs