Devenir art-thérapeute

Depuis quelques années je propose des séances d’art supervision individuelle pour les art-thérapeutes en formation. Pour tout renseignement vous pouvez me joindre au 06 78 73 94 48. Vous  trouverez ici quelques conseils pour devenir art-thérapeute.

1-Expérimentez l’art-thérapie sur vous-même.

Vous ne pourrez pas aider quelqu’un par l’ art-thérapie si vous ne l’ avez pas pratiqué sur vous-même par ce qu’il vous faut intégrer de manière pratique la démarche thérapeutique de l’ art-thérapie. Pour être psychanalyste il faut avoir fait une longue analyse personnelle par ce que cet enseignement ne se fait pas dans les livres par la théorie; pour être art-thérapeute c’est aussi avant tout un enseignement pratique et existentiel qui peu à peu fait partie intégrante de votre façon de penser et d’être en relation avec l’autre dans le cadre de la thérapie.

En faisant une thérapie par l’art vous apprenez de manière existentielle ce que produit le processus thérapeutique de la création en vous et donc vous serez plus tard à même de le transmettre à un patient. Vous pourrez comprendre ce que produit en l’autre l’acte de création et vous pourrez alors proposer au patient des exercices adaptés à sa problématique.

Sans ce travail thérapeutique sur vous-même vous risquez d’aggraver le problème du patient en lui proposant un exercice inadapté Au mieux votre séance n’aura pas d’effet thérapeutique sur le patient et se réduira à une animation. Par exemple il n’est pas recommandé d’obliger une personne autiste à toucher de la terre ou de la peinture. C’est pourquoi il est aussi nécessaire d’avoir des connaissances en psychopathologie.

Pour devenir art-thérapeute il s’agit donc d’intégrer en soi le processus de thérapie par la création. Qui dit « processus » dit travail de thérapie sur le long terme. Faire une séance d’art-thérapie ne suffit pas, ni même un stage.

2- « Connais -toi toi-même »

Pourquoi voulez- vous devenir art-thérapeute ?

La psychothérapie par l’art que vous allez entamer vous permettra de comprendre pourquoi vous voulez être art-thérapeute. Vous apprendrez à savoir d’où vient ce désir.

On ne devient pas thérapeute par hasard : que voulez-vous soigner en vous en devenant art-thérapeute ? Quelle personne dans votre enfance avez-vous essayé d’aider ? Pourquoi est-ce la médiation artistique qui vous intéresse précisément?

En répondant à ces questions vous pourrez ainsi connaitre votre contre-transfert par rapport à vos patients c’est-à-dire répondre à la question : qu’est-ce que je projette de mon vécu sur cette personne ? Par exemple : pourquoi me met–elle en colère ? Est-ce cette personne qui me met en colère ou est -ce un autre que je vois à travers elle ? Vous éviterez alors de confondre votre problématique avec celle de l’autre et c’est à cette condition que vous serez vraiment à même de l’aider.

séance d'art-thérapie adulte Versailles

3-Maitriser une pratique artistique

Pour pouvoir proposer au patient un exercice qui l’aide vous devez pouvoir imaginer ce que produira sur lui tel médium : terre ou peinture ? Ou tel exercice de danse : danse au sol ou debout ? Par exemple : faire dessiner quelqu’un ne produit pas du tout le même effet thérapeutique que lui faire faire du modelage. Et pour le modelage cela ne produit pas le même effet de modeler avec ou sans outils. Ce n’est qu’en ayant pratiqué et en pratiquant vous-même de manière poussée une activité artistique que vous pourrez  anticiper ce qui pourrait aider la personne.

Sans cette maitrise artistique vous proposerez toujours le même exercice et vous passerez à côté de la singularité de la personne . On ne peut pas être art-thérapeute en appliquant toujours la même méthode et le même exercice. En effet dans la thérapie il faut sans cesse s’adapter à la personne car c’est d’ abord elle qui guide sa propre thérapie. C’est ce que le patient apporte qui va vous permettre d’imaginer pour lui ce qui pourrait lui convenir. L’art-thérapeute doit toujours être créatif et à l’ écoute, il n’ a qu’un temps d’avance sur son patient.

Le profil idéal de l’art-thérapeute est d’être à la fois artiste et psychologue , psychanalyste ou psychothérapeute. En tous les cas il faut avoir expérimenté sur soi l’art-thérapie de manière poussée et personnelle et avoir une pratique poussée dans une discipline artistique  : danse, théâtre, musique , arts plastiques. On ne s’improvise pas art-thérapeute par ce que faire une psychothérapie prend du temps comme maitriser une pratique artistique prends du temps.